خط مشی دسترسیدرباره ماپشتیبانی آنلاین
ثبت نامثبت نام
راهنماراهنما
فارسی
ورودورود
صفحه اصلیصفحه اصلی
جستجوی مدارک
تمام متن
منابع دیجیتالی
رکورد قبلیرکورد بعدی
Document Type:Latin Dissertation
Language of Document:French
Record Number:52920
Doc. No:TL22874
Call number:‭MR33397‬
Main Entry:Lise Meilleur
Title & Author:Potentiel synergique entre différents larvicides bactériologiques sur des larves de simuliesLise Meilleur
College:Universite du Quebec a Trois-Rivieres (Canada)
Date:2007
Degree:M.Sc.
student score:2007
Page No:80
Abstract:Avec tous les problèmes engendrés par les mouches noires et ce, à travers le monde, la découverte de larvicides bactériologiques tels que le Bacillus thuringiensis var. israelensis, le Bacillus sphaericus et le Clostridium bifermentans sérovar. malaysia, a suscité un espoir nouveau dans le contrôle adéquat de ces populations de diptères. L'apparition de résistance observée chez certains moustiques envers le Bsph laisse toutefois planer un doute. Cette résistance devient donc un obstacle majeur dans les différents moyens de contrôle en vigueur et c'est pourquoi nous avons procédé à différentes combinaisons de larvicides bactériologiques. Ainsi, en plus d'accroître leurs efficacités par effet de synergisme, ces combinaisons diminueront les risques d'apparition de résistance. De plus, un mélange permet de diminuer les doses à appliquer en nature tout en minimisant les coûts engendrés par les traitements. Une seule combinaison regroupant les trois larvicides bactériologiques a été testée sur les larves d'été. L'effet antagoniste obtenu n'a pu être comparé à aucun autre bioessai ni aucune étude. Pour ce, qui est des différents mélanges de deux produits qui ont été testés, ce sont le Bti + Bsph, le Bti + Cbm et le Bsph + Cbm. Le mélange composé de Bti et de Bsph a donné un effet antagoniste, peu importe les concentrations utilisées et ce, tant sur les larves de mouches noires d'hiver que d'été. Par contre, pour les deux autres mélanges (BU + Cbm et Bsph + Cbm), plusieurs effets ont été obtenus allant de l'antagonisme au synergisme pour une même combinaison. Pour chaque bioessais où du synergisme a été observé, le Cbm était toujours impliqué dans le mélange et ce, autant chez les larves de mouches noires d'hiver que d'été.
Subject:Biological sciences; Microbiology; 0410:Microbiology
Added Entry:Universite du Quebec a Trois-Rivieres (Canada)