خط مشی دسترسیدرباره ماپشتیبانی آنلاین
ثبت نامثبت نام
راهنماراهنما
فارسی
ورودورود
صفحه اصلیصفحه اصلی
جستجوی مدارک
تمام متن
منابع دیجیتالی
رکورد قبلیرکورد بعدی
Document Type:Latin Dissertation
Language of Document:French
Record Number:54334
Doc. No:TL24288
Call number:‭NR15040‬
Main Entry:Youhanna Salamah
Title & Author:Séparation et divorce selon l'enseignement de Bar Hebraeus et l'implication œcuméniqueYouhanna Salamah
College:University of Ottawa (Canada)
Date:2005
Degree:Ph.D.
student score:2005
Page No:339
Abstract:La présente étude sur les législations et canons en matière de divorce rédigés ou commentés par Bar Hebraeus se propose de montrer combien il est difficile et délicat de les appliquer à des décisions concrètes. Le mariage est une institution naturelle, fondée sur la dualité sexuelle de l'espèce humaine l'homme et la femme sont attirés l'un vers l'autre et invités à s'unir et former une communauté, pour toute la vie. Par nature, le mariage présente les propriétés essentielles d'unité et d'indissolubilité. En tenant compte de l'expérience humaine et des réalités sociales, l'Église syriaque orthodoxe d'Antioche a légiféré sur les motifs légitimes de séparation et de divorce. Pour elle, le divorce proprement dit, ou divorce pénal, ne peut être envisagé que comme une mesure exceptionnelle, une solution extrême à de graves problèmes d'infidélité conjugale. Elle propose ainsi la dissolution du lien matrimonial, ou divorce remède, tout en reconnaissant le rôle de l'économie dans les décisions finales relatives aux cas particuliers. Selon son enseignement et celui de Bar Hebraeus, le mariage conclu et consommé ne peut être dissous que pour les motifs déterminés par la loi et le divorce est considéré comme un mal inévitable et une affaire très sérieuse. Je crois, et j'affirme, qu'aucune autorité humaine ne peut dissoudre le lien matrimonial et que, si un tribunal ecclésiastique peut accorder un divorce, lorsque l'exigent les intérêts supérieurs des fidèles, c'est seulement par un don gracieux de Dieu lui-même. Le droit reconnaît la nécessité du divorce et de la séparation pour protéger l'institution familiale des atteintes du péché. Il incombe aux pasteurs de prendre le relais du droit dans le domaine spirituel et de recourir à des moyens de correction pacifique pour tenter de contribuer à reconstruire la relation conjugale. J'espère avoir démontré que l'enseignement de l'Église syriaque orthodoxe d'Antioche en matière de divorce repose sur des fondements bibliques et patristiques et que sa pratique s'inspire de motifs constitutifs déterminés par sa législation ecclésiastique. Pour elle, le divorce constitue soit une solution pénale, soit une solution thérapeutique et seul un tribunal eccléastique a compétence pour établir la réalité des motifs invoqués.
Subject:Philosophy, religion and theology; Bar Hebraeus; Divorce; Marriage; Syriac Orthodox Church of Antioch; Religion; 0318:Religion
Added Entry:University of Ottawa (Canada)